BUDGET DU QUÉBEC 2021-2022 POUR UNE ÉCONOMIE VERTE

Sébastien Nadeau, Maire de la Ville de L’Assomption et porteur de la vision de la Zone Agtech au sein du Conseil de la MRC, note une belle cohérence dans la vision gouvernementale en matière d’innovation dans le cadre de l’annonce de montants significatifs notamment dans le cadre du déploiement des zones d’innovation. Ces investissements permettront à notre écosystème de continuer d’innover et améliorer la productivité dans toutes les régions du Québec afin d’accélérer la croissance et la transition vers la nouvelle économie.

La Zone Agtech, lancée l’an dernier dans la même veine, compte déjà 175 membres et partenaires issus du milieu universitaire, des établissements de recherches, des entreprises, du capital de risque, etc. et est maintenant en amorce des projets de construction majeurs qui permettront bientôt l’accueil d’entreprises innovantes et la création de nombreux emplois de qualité.

Avec un budget de 4 milliards pour les cinq prochaines années, dont 2.8 milliards pour la nouvelle économie, voici les faits saillants de ce nouveau budget qui auront un impact sur le développement du secteur et de la relance verte :

Zones d’innovation

Le gouvernement prévoit 20 millions de dollars en 2021-2022 pour appuyer des projets qui présentent un intérêt économique important pour le Québec et qui obtiendront sa reconnaissance en tant que zones d’innovation. Les activités et projets appuyés viseront des secteurs d’avenir et des domaines technologiques pour lesquels le Québec a le potentiel de se démarquer avantageusement.

Hydrogène vert

Le gouvernement prévoit 20 millions de dollars afin de contribuer à la réalisation d’une première stratégie et d’accélérer le développement de la filière québécoise de l’hydrogène vert.

Économie circulaire

Le gouvernement prévoit consacrer 6 millions de dollars sur deux ans pour stimuler la réalisation d’initiatives en économie circulaire en appuyant la réalisation de projets de symbioses industrielles

Développement du secteur bioalimentaire

Le gouvernement prévoit 21,1 millions de dollars sur cinq ans pour notamment concrétiser la création de l’Institut de technologie agroalimentaire du Québec.

Pour consulter la totalité du budget, cliquer ici