Budget fédéral 2022

La Zone Agtech souligne les orientations poursuivies par le gouvernement du Canada en matière de technologies propres, d’énergies renouvelables et d’appui à l’innovation, dans son budget 2022.

Voici les faits saillants qui a pour mission de permettre une croissance économique forte, prospère et résiliente :

  • Établir d’un nouveau fonds de croissance du Canada de 15 milliards sur cinq ans, pour attirer des dizaines de milliards de dollars en capitaux privés dans les industries canadiennes et les emplois canadiens. Ce fonds ciblera trois dollars de capitaux privés par tranche d’un dollar d’investissement
    • Réduire les émissions et contribuer à l’atteinte des objectifs climatiques du Canada;
    • Diversifier l’économie canadienne et renforcer les exportations en investissant dans la croissance des industries à faibles émissions de carbone et des nouvelles technologies dans différents secteurs, autant traditionnels que nouveaux, de la base industrielle du Canada;
    • Appuyer la restructuration des chaînes d’approvisionnement essentielles dans les domaines importants pour la prospérité future du Canada, y compris dans le secteur des ressources naturelles;
  • Bâtir des chaînes d’approvisionnement plus résilientes;
  • Réduire les impôts des petites entreprises en croissance.

Agriculture

  • Renouveler le Partenariat canadien pour l’agriculture, dont les programmes fournissent 600 millions de dollars pour soutenir l’innovation, la durabilité, la compétitivité et le développement des marchés dans le domaine agricole. Le cadre comprend aussi un ensemble complet de programmes de gestion des risques d’entreprise, dont les dépenses moyennes atteignent environ 2 milliards de dollars par année, pour aider les agriculteurs canadiens à gérer les marchés volatils et les catastrophes;
  • Verser 329,4 millions de dollars sur six ans pour tripler la taille du Programme des technologies propres en agriculture;
  • Verser 469,5 millions de dollars sur six ans à Agriculture et Agroalimentaire Canada afin d’élargir le Fonds d’action à la ferme pour le climat du programme Solutions agricoles pour le climat;
  • Investir 150 millions de dollars pour un programme de paysages agricoles résilients afin d’appuyer la séquestration du carbone et l’adaptation et d’aborder d’autres avantages environnementaux connexes, qui devront faire l’objet de discussions avec les provinces et les territoires;
  • Verser 100 millions de dollars sur six ans aux conseils subventionnaires fédéraux pour appuyer la recherche postsecondaire dans le développement de technologies et de variétés de cultures qui permettront l’agriculture carboneutre;
  • Accorder 780 millions de dollars sur cinq ans à Environnement et Changement climatique Canada afin d’élargir le Fonds des solutions climatiques axées sur la nature pour accroître le potentiel de réduction des émissions et de séquestration du carbone dans l’environnement naturel.

Innovations

  • Créer d’une nouvelle agence d’innovation et d’investissement indépendante qui favorisera la productivité et la croissance dans l’ensemble de l’économie; en injectant 1 milliard de dollars sur cinq ans. Les détails définitifs sur le budget de fonctionnement de l’agence seront déterminés à la suite d’autres consultations qui se tiendront plus tard cette année.
  • Stimuler la création de la propriété intellectuelle canadienne et en assurer la protection en investissant 96,6 millions de dollars sur cinq ans pour la construction d’un régime de propriété intellectuelle de calibre mondial;
  • Examiner le programme de recherche scientifique et de développement expérimental (RSDE), soutien fiscal à la R et D et à la propriété intellectuelle pour encourager les entreprises canadiennes de toutes tailles et de tous les secteurs à exercer des activités de R et D;
  • Fournir 750 millions de dollars sur six ans pour soutenir la croissance et le développement de cinq grappes d’innovation mondiales du Canada, choisie par voie de concours, qui collaboreront à accroître leur impact sur des priorités clés du gouvernement, comme la lutte contre les changements climatiques et la lutte contre les perturbations des chaînes d’approvisionnement.
  • Verser 38,3 millions de dollars sur quatre ans aux conseils subventionnaires fédéraux afin d’ajouter de 12 à 25 nouvelles chaires d’excellence en recherche du Canada recrutées à l’échelle internationale dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques.

Technologies propres

  • Collaborer avec des experts pour établir un crédit d’impôt à l’investissement pouvant atteindre 30 %, axé sur les technologies à zéro émission, les solutions d’entreposage par batteries et l’hydrogène propre. Les détails de la conception du crédit d’impôt à l’investissement seront présentés dans la mise à jour économique et budgétaire de l’automne 2022.

Énergies renouvelables

  • Investir 25 millions de dollars pour établir des initiatives stratégiques régionales afin de travailler avec les provinces, les territoires et les intervenants pertinents pour élaborer des plans énergétiques carboneutres;
  • Investir 250 millions de dollars sur quatre ans pour appuyer les activités préalables au développement de projets d’électricité propre d’importance nationale, comme les projets interprovinciaux de transport d’électricité et les petits réacteurs modulaires;
  • Investir 600 millions de dollars sur sept ans pour le Programme des énergies renouvelables intelligentes et de trajectoires d’électrification pour appuyer d’autres projets d’électricité renouvelable et de modernisation du réseau.

Ressources

  • Investir 3,8 milliards de dollars pour mettre en œuvre la première stratégie sur les minéraux critiques du Canada, afin de créer des milliers de bons emplois et de tabler sur le besoin croissant de minéraux servant à la fabrication de tous les produits.
  • Renouveler et étendre le Plan de protection des océans;
  • Création d’une nouvelle agence canadienne de l’eau.