LA ZONE AGTECH EN MISSION AU MAROC

La Zone Agtech est en mission au Maroc depuis la semaine dernière pour représenter l’écosystème agtech du Québec, participer au Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM), identifier des opportunités pour nos entreprises et développer des collaborations bilatérales avec un écosystème greentech marocain – le Green Open Lab – et une université reconnue en agriculture et agtech, qui ont la même vision d’impact que nous.

Retour sur la visite au Green OpenLab |
Organisme de maillage entre producteurs agricoles et développeurs de technologies, le Green OpenLab se fraie une place enviable dans l’écosystème Agtech du Maroc en offrant un point de contact physique où les agriculteurs peuvent partager leurs besoins et expériences avec les développeurs, et un lieu physique – le Fab Lab – où les développeurs accèdent à un endroit spécialisé et équipé pour accélérer le développement de leur innovation.

Il s’agit d’une approche et qui cadre tout à fait avec la philosophie et les outils développés à la Zone Agtech depuis plusieurs années. La visite a donnée lieue à plusieurs échanges de meilleures pratiques sur les structures d’accompagnement en #Agtech, l’importance du dialogue ouvert avec les producteurs agricoles pour assurer un Product-Market Fit, et, ouvert la porte aux visites de Startups du Maroc au Québec (et vice-versa) pour bénéficier d’un écosystème entrepreneurial riche et dédié aux agtechs.

Parmi les thématiques principales identifiées avec le Green OpenLab:
?Développement technologique
o Agriculture de précision – Gestion de l’eau et fertilisation. Avec des températures dépassant les 40 degrés Celsius au printemps, des aquifères en assèchement critique, des pompes hydriques à l’essence et des cultures hydrophages (noix, olivies, fruits divers), le besoin est criant pour réduire la consommation d’intrants tous azimuts.
o Ferme digitale numérique – Création d’un outil soutenant la transition de l’agriculture vers le numérique (Plus d’informations à venir au SIAM).

?Savoir et recherche
Plantes aromatiques et médicinales – Le Maroc est le deuxième producteur mondial de plantes aromatiques et médicinales avec plus de 140 000 tonnes annuels (parmi lesquels, récemment, le Cannabis médicinale, venant d’être règlementé à des fins médicinales et thérapeutiques).
o 2021 : le Parlement marocain a adopté une loi visant à légaliser la production de cannabis à des médicales, cosmétiques et industrielles.
o 6 mars 2023 : le Maroc inaugure la première usine de transformation de cannabis et d’extraction de matériaux destinés aux industries alimentaires et médicales.

?Startups
Vainqueurs de la première édition du Green Open Challenge, l’entreprise ARWA Solutions développe une solution d’agriculture de précision pour mesurer, automatiser et optimiser l’irrigation chez les petits producteurs agricoles (5 à 10 hectares). Une délégation Marocaine au Québec pourrait créer le pont avec des leaders dans le milieu tel Hortau et Gaspar Technologies.

Regardez un petit extrait de notre visite au Green OpenLab au Maroc ?

Merci à Othmane El Amrani (Attaché aux Affaires Économiques, Bureau du Québec à Rabat) et Amine ZAROUK (Fondateur et directeur général de Green OpenLab) qui nous accompagnent dans notre mission au Maroc.

De plus, nous continuons à bonifier les ponts en développement entre nos organisations et pays respectifs.