Zone Agtech

Quand agriculture et technologie s’unissent

Lancement de la Zone Agtech

Née de l’union des projets CIEBIO, propulsé par CIENOV, et L’Assomption Vert Cité, la zone Agtech était récemment lancée à Repentigny, en présence des instigateurs et partenaires du projet. Ce développement d’envergure promet de propulser l’agriculture de demain de façon durable en offrant des solutions efficaces aux producteurs agricoles en plus de positionner la MRC de L’Assomption comme un leader international dans le domaine.  

Deux sites accueilleront la zone, s’étalant sur une superficie totale de 15 kilomètres carrés; un dans le secteur Le Gardeur de Repentigny et l’autre à L’Assomption, sur le site de l’ancienne usine Electrolux. On pense y accueillir plus de 100 entreprises et startups spécialisées en technologies agricoles et bioproduits végétaux en se concentrant autant sur l’agriculture extérieure qu’intérieure.

Quelque 220 M$ en investissements directs sont rattachés au projet qui prévoit la création de 2 600 nouveaux emplois de qualité.

Pour la directrice de la zone Agtech, Marilou Cyr, la MRC de L’Assomption dispose de toutes les forces nécessaires pour devenir une zone d’innovation reconnue, au même titre que la Food Valley dans les Pays-Bas. « Nous devenons ainsi LA place d’affaires incontournable pour les entreprises qui évoluent dans les secteurs des technologies agricoles et bioproduits végétaux au Québec. Nous mettons en place un lieu de convergence dynamique où différents acteurs du secteur de l’agriculture technologique travaillent ensemble : scientifiques, startups, étudiants, investisseurs et entreprises. »

S’inscrivant dans un mouvement de développement durable, le projet prévoit aussi la conversion d’une partie des toits en toitures végétales.

Savoir ce que l’on mange

Le maire de L’Assomption l’indique, en tant que consommateur, nous souhaitons savoir ce que l’on mange et d’où les aliments proviennent. Investir du côté de l’agriculture répond ainsi à cette préoccupation. De plus, M. Nadeau estime que la MRC de L’Assomption et la Ville de L’Assomption se veulent tout indiquées pour mettre en place cette zone. « À L’Assomption, l’agriculture est particulièrement importante, ça fait partie de notre histoire. La ferme expérimentale du Canada était chez nous auparavant, 90 % de notre territoire est agricole également », rappelle-t-il.  

Par ailleurs, soulignons que L’Assomption poursuit ses discussions avec le géant suédois Electrolux afin de faire l’acquisition officielle du terrain du boulevard l’Ange-Gardien. C’est sur ce dernier que la zone Agtech devrait voir le jour. Sébastien Nadeau assure que les échanges vont bon train à ce niveau.

Changements climatiques

Enfin, la zone Agtech prévoit répondre à un besoin au niveau des changements climatiques. « L’année dernière, nous avons eu 16 périodes de gel et de dégel pendant l’hiver, puis pendant l’été, il y a eu six périodes de canicules et on a dû composer avec de la neige sur le maïs en novembre. Nous devons ainsi être en mesure d’anticiper ces enjeux », souligne le maire de L’Assomption

De son côté, la préfète de la MRC de L’Assomption et mairesse de Repentigny, Chantal Deschamps, précise que cette réalisation découle du grand plan de relance économique du secteur. « Pour assurer le succès de la zone, nous sommes fiers de pouvoir compter sur le support des directions régionales du ministère de l’Économie et de l’innovation ainsi que celui d’acteurs importants de l’industrie, notamment la Coopérative Novago, Groupe Connexion, Cascades, Ecofuel, et Ecotech Québec », conclu cette dernière.

Source : Renée-Claude Doucet, Hebdo Rive Nord https://www.hebdorivenord.com/article/2020/02/18/quand-agriculture-et-technologie-s-unissent